logo EDF / logo FEPHAgissez aujourd'hui pour la société de demain
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation
Arrow navigation

Adoptez la handicap attitude

Les personnes handicapées doivent quotidiennement faire face aux obstacles sociaux et physiques tel que les préjugés face à leur handicap, le manque d’accès aux bâtiments, trottoirs et autres infrastructures ou encore l’inaccessibilité des outils d’information et de communication.

Ces obstacles sont très souvent le résultat du manque de connaissance ou de prise de conscience pouvant aisément être surmontés grâce à des gestes très simples. Le seul fait de lever ces obstacles permettraient aux personnes en situation de handicap de participer pleinement à la société.

Tant dans votre vie privée que professionnelle
Vous pouvez adopter les bons gestes

Ce que vous pouvez faire en tant que citoyen…

  • Fixer votre attention sur la personne, et non le handicap
  • Considérer les personnes handicapées comme n’importe quelle autre personne
  • Eviter les préjugés liés à l’apparence physique d’une personne handicapée
  • Eviter une attitude enfantine ou de pitié face à une personne handicapée
  • Les personnes handicapées ne sont pas plus courageuses que d’autres
  • Inviter toujours la ou les personnes handicapées dans la conversation. Celles-ci ont certainement des sujets de conversations intéressants
  • Dans une conversation avec une personne handicapée accompagnée de son assistant, adressez-vous directement à la personne et non à son assistant
  • Plutôt que de présumez, demandez si la personne a besoin d’aide
  • Ne faites pas de présomptions, laissez la personne exprimer ses besoins

Vous employez du personnel ?

  • Développez une politique de recrutement basée sur l’égalité des chances
  • Offrez des opportunités de formation à votre personnel en situation de handicap
  • Développez une politique de diversité au sein de votre société
  • Organisez une formation de conscientisation sur le handicap pour votre personnel
  • Rendez vos bâtiments et vos locaux de travail le plus accessible possible (rampes d’accès, passages suffisamment larges, toilettes accessibles, outils d’informations et de communications accessibles,…)
  • Avant chaque modification d’infrastructure du lieu de travail, de changement de matériel hardware et software ou tout autre changement, consultez toujours d’abord la personne en situation de handicap.

Vous organisez des activités de loisirs ?

  • Pour des voyages ou excursions, prévoyez des véhicules adaptés, renseignez-vous sur le niveau d’accessibilité des lieux de visite, assurez-vous de la disponibilité de chambres d’hôtel adaptées (salle de bain adaptée, chambre plus spacieuse, portes plus larges,…)
  • Pour les activités sportives, offrez des locaux aussi accessibles que possible, incluant des douches et vestiaires adaptés ainsi qu’un accès facile à la salle ou au terrain de sport.
  • Pour toute autre activité, veillez à ce que le lieu choisi inclus au moins une toilette adaptée, que l’activité se déroule dans un bâtiment accessible avec si possible des indications en braille.

Vous êtes propriétaire ou gérant d’un magasin, d’un restaurant, bar,...?

  • Assurez-vous que votre établissement soit accessible pour accueillir des clients en situation de handicap
  • Acceptez sans condition la personne avec son chien guide. Ces chiens sont des chiens au service non seulement des personnes aveugles et malvoyantes aussi des personnes à mobilité réduite.
  • Veillez à ce que votre établissement offre une toilette adaptée

Vous êtes propriétaire ou gérant d’un hôtel ?

  • Veillez à offrir une ou plusieurs chambres adaptées, à savoir chambre spacieuse avec des ouvertures de portes plus larges et une salle de bain adaptée.
  • Au sein des espaces publics, prévoyez une ou plusieurs rampes d’accès, des toilettes adaptées et des ascenseurs accessibles avec indication en Braille et si possible un système audio annonçant les étages.
  • Autorisez, sans condition, les chiens d’assistance

En tant qu’autorité publique, que pouvez-vous faire ?

  • Dans les bibliothèques, prévoyez une ou plusieurs rampes d’accès, des indications en Braille, un choix de livre audio ou en Braille, de livre en grands caractères et en format facile-à-lire. Veuillez à ce que les étagères soient accessibles à tous, y compris les personnes en chaises roulantes et les personnes de petite taille.
  • Les musées et les expositions doivent être accessibles à tous. Aussi prévoyez des rampes d’accès, des indications en braille, des visites guidées audio, des vidéos en langues des signes, ….
  • Dans les centres commerciaux, pensez à installer des ascenseurs et rampes d’accès à côté des escaliers et escalateurs.
  • Des places de parking pour personnes handicapées doivent être prévues en suffisances près de tous les espaces publics.
  • Toute personne a le droit de se déplacer librement et de manière indépendante dans tous les espaces publics. Dès lors, veillez à appliquer le principe de la conception universelle pour tout nouvel aménagement ou rénovation de l’espace public.
  • Dans tout lieu comprenant des toilettes publiques, une ou plusieurs toilettes doivent être adaptées aux personnes handicapées
  • Dans tous les cas, quoique vous entrepreniez, un conseil simple et utile : impliquer les personnes handicapées dans les processus de consultation de vos politiques et initiatives.

Vous organisez des événements, réunions et conférences ?

  • Assurez-vous que l’infrastructure du lieu/de l’hôtel soit accessible (rampes d’accès, ascenseurs, largeur des portes, toilettes adaptées, indications en braille, autorisation pour les chiens d’assistance, chambres adaptées comprenant une salle de bain adaptée,… )
  • Consultez chaque participant handicapé à propos de ses besoins spécifiques
  • Placez le matériel de conférence à la disposition de tous (crayons, stylos, documents, ….) et non à des endroits inaccessibles tels que le comptoir de la réception ou le dessus d’une étagère.
  • Prévoyez des véhicules adaptés dans lesquels les personnes peuvent entrer en chaises roulantes ainsi que des places de parking pour les personnes se déplaçant en voiture.
  • Lors des réceptions, prévoyez des chaises supplémentaires pour les personnes avec des difficultés de marche. Prévoyez également des tables supplémentaires (des tables ordinaires et non des tables hautes de cocktail) plus accessibles aux personnes en chaise roulante et permettant aux personnes sourdes d’avoir les mains libres pour communiquer.
  • Pour les personnes aveugles et malvoyantes, veillez à fournir de l’information à l’avance en grands caractères ou en format électronique permettant l’utilisation d’un lecteur Braille.
  • Veillez à rendre vos présentations powerpoint accessibles aux personnes ayant un handicap visuel grâce à une description orale du contenu ou envoyez leur la présentation avant l’événement.
  • Les personnes aveugles se concentrent sur les sons. Dès lors, éviter les bruits de fonds trop bruyant ou le volume trop élevé de musique.
  • Pour les personnes malentendantes, veillez à placer un système amplificateur de sons et/ou un système de retranscription simultanée de la parole.
  • Pour les personnes sourdes, veillez à prévoir de l’interprétation en langue des signes si la/les personnes sourdes ne sont pas accompagnées d’interprète(s).
  • Les personnes ayant un handicap intellectuel peuvent éprouver des difficultés à comprendre des idées complexes. Veillez à prévoir des signes leur permettant de signaler leur difficulté à comprendre. Pour les documents, pensez à prévoir des informations en format facile à comprendre accompagné de pictogrammes
  • Accordez une attention tout à fait particulière aux personnes handicapées en cas d’urgence et d’évacuation.

Vous publiez ou fournissez de l’information au public ?

  • Une personne aveugle préférera le Braille, la cassette audio ou de l’information en format électronique.
  • Une personne ayant un handicap visuel préférera l’information imprimée en grands caractères et aux couleurs bien contrastées, ou de l’information en format électronique.
  • Les personnes malentendantes préféreront de l’information écrite, de l’affichage de texte, le sous-titrage ou le retranscription simultanée. Les personnes malentendantes utilisent également des amplificateurs de sons. Par contre, les personnes sourdes utilisant la langue des signes préfèrent communiquer dans la langue des signes dans la langue de leur pays. Souvent ils communiquent avec les personnes entendantes grâce à un interprète en langue des signes.
  • Une personne ayant un handicap intellectuel préférera les informations en format facile-à-comprendre accompagné de pictogrammes.
  • Veillez également à ce que votre site internet respecte les normes d’accessibilité du web (WAI guidelines)  permettant aux personnes handicapées de naviguer sur internet librement et sans obstacles techniques.

Vous êtes journaliste ou vous travaillez dans le monde médiatique ?

  • Ne dites pas “les handicapés” comme si ces personnes étaient un groupe à part, mais dites “les personnes handicapées” ou “les personnes en situation de handicap”
  • N’utilisez pas le mot “invalides” vecteur d’une image négative.
  • Utilisez le mot “personnes en chaise roulante” ou encore au sens plus large “les personnes à mobilité réduite”
  • N’utilisez pas de verbes affaiblissant les personnes handicapées tells que “victime de» ou «souffrant de» mais plutôt «les personnes ayant un handicap visuel» ou les «personnes autistes»
  • Donnez toujours la priorité au terme «personnes» plutôt qu’au handicap. Ne dites pas «les autistes» mais «les personnes autistes»
  • Promouvez l’image positive des positives des personnes handicapées, image n’étant pas basée sur le modèle de charité et l’approche médicale. Evitez également tout préjugé négatif.
  • Augmentez la visibilité des personnes handicapées tout en améliorant leur image et leur intégration.
  • Augmentez le nombre de programmes concernant les personnes handicapées et leurs familles
  • Veillez également à inclure la participation des personnes handicapées dans les programmes généraux que ce soit en tant que participant actif ou en tant que public
  • A l’aube de ce 21ème siècle, nous sommes entrés dans l’ère digitale qui se doit également de bénéficier aux personnes handicapées. L’opportunité de l’ère digitale doit inclure à tous les programmes de télévision sous-titres et description-audio.

Vous développez des sites internet?

  • Les personnes handicapées, comme toute autre personne, apprécie de naviguer sur internet. Veillez à développer vos sites en respectant les normes d’accessibilité WAI.

Vous travaillez dans les télécommunications?

  • Les personnes handicapées doivent pouvoir accéder au même choix de produits de télécommunication que tout autre consommateur. Veillez à développer tout appareil que ce soit portable, téléphone, ordinateur, … dans le respect des principes de la conception universelle.
  • Quoique vous entrepreniez, un conseil simple et utile : veillez à toujours et avant tout de consulter les personnes handicapées, celles-ci sont les consommateurs.

Une pincée de connaissance,
deux cuillers de prise de conscience,
et une poignée de gestes simples
sont les ingrédients pour le succès d’une
“Handicap Attitude"
Version FrançaiseEnglish versionEasy to read

1.364.984 signatures !

Année européenne pour l'égalité des chances pour tous

© Horus (Xtracms)

Design Design